h.a.a
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -71%
Plaque Induction Portable Amzchef
Voir le deal
49.99

Agamemnon

Aller en bas

Agamemnon Empty Agamemnon

Message  Admin le Dim 4 Nov - 17:12

Agamemnon (en grec ancien Ἀγαμέμνων / Agamémnôn, « immuable, obstiné »), l'un des héros de la guerre de Troie, fils du roi Atrée de Mycènes (ou d'Argos) et de la reine Érope, et frère de Ménélas. D'autres sources en font le fils de Pléisthénès (le fils ou père d'Atrée), que l'on dit avoir été le premier mari d'Érope.

Agamemnon 452px-Lekanis_Agamemnon_MNA_Taranto

Origine
Agamemnon est initialement un qualificatif de Zeus. Zeus Agamemnon interprété comme « Zeus à la grande pensée ». Les historiens s’accordent pour reconnaître en Agamemnon, le double humain et héroïque de Zeus.

Légende
Atrée ayant été assassiné par Égisthe et Thyeste, qui prennent possession du trône d'Argos, Agamemnon et Ménélas sont contraints à l'exil. Ils trouvent refuge chez Tyndare, roi de Sparte, dont ils épousent les filles : respectivement Clytemnestre et Hélène. De Clytemnestre, Agamemnon aura trois filles — Iphigénie (parfois identifiée à une autre fille, Iphianassa), Chrysothémis et Laodicé (Électre est un ajout tardif à la légende) — et un fils, Oreste.

Ménélas ayant succédé à Tyndare, il aide Agamemnon à récupérer le royaume de son père, en faisant ainsi le prince le plus puissant en Grèce.

Suite à l'enlèvement d'Hélène par Pâris, et à l'issue de longues tractations, Agamemnon fut désigné pour mener l'expédition contre Troie. Cependant, avant que la flotte d'Agamemnon ne soit partie, les vents s'arrêtèrent soudain, immobilisant les navires. Agamemnon avait offensé la déesse Artémis en prétendant avoir tué une biche avec une adresse que la déesse même n'aurait pu égaler (on dit qu'il aurait plutôt prétendu être meilleur à la chasse que la déesse). Le devin Calchas annonça que la colère de la déesse ne pouvait être apaisée que par le sacrifice d'Iphigénie, fille d'Agamemnon lui-même. Agamemnon y consentit. Heureusement, peu avant le sacrifice, la colère d'Artémis s'apaisa et elle remplaça Iphigénie par une biche. La flotte put alors partir.

On connaît peu l'histoire d'Agamemnon jusqu'à sa querelle avec Achille. Agamemnon reçut comme part d'honneur du butin la captive Chryséis, fille de Chrysès, prêtre troyen d'Apollon. Il en aura un fils, Chrysès II. Il refusa de la rendre contre rançon à son père, et Apollon, pour venger l'honneur de son prêtre, frappa les Grecs d'une peste dévastatrice. Calchas ayant expliqué la colère du dieu, il dut rendre Chryséis, mais à titre de compensation, s'attribua Briséis, la part d'honneur d'Achille. La colère d'Achille se renfermant dans sa tente forme l'histoire principale de l'Iliade. Après la prise de Troie, Agamemnon obtint Cassandre, la fille de Priam, lors de la distribution du butin de guerre. Cassandre lui donnera deux fils, Pélops II et Télédamos.

Agamemnon 593px-MaskeAgamemnon
Masque mycénien dit « masque d'Agamemnon », XVIe siècle av. J.-C., Musée national archéologique d'Athènes

À son retour, il fut accueilli par Égisthe. Celui-ci, qui dans l'intervalle avait séduit Clytemnestre, l'invita à un banquet auquel il le tua de manière déloyale. Cassandre est mise à mort par Clytemnestre. Selon Pindare et les tragédiens, Agamemnon a été tué dans son bain par sa femme seule, après avoir été immobilisé d'un chiffon ou d'un filet. Elle se serait ainsi vengée du sacrifice d'Iphigénie et laissait libre cours à sa jalousie vis-à-vis de Cassandre. Le meurtre d'Agamemnon fut vengé par son fils Oreste.

Dans le récit, Agamemnon représente l'autorité royale. Comme commandant en chef (ἄναξ / anax), il appelle les princes au conseil et mène l'armée dans la bataille. Son sceptre, forgé par Héphaïstos, a transité par Zeus, Hermès, Pélops, Atrée et Thyeste. Il prend part aux combats lui-même, tuant en tout onze Troyens, et accomplit beaucoup d'actes d'héroïsme avant d'être blessé et contraint de se retirer dans sa tente. Par deux reprises cependant, il est aveuglé par l'até (l'erreur envoyée par les dieux), ce qui l'amène à insulter Chrysès et Achille, apportant ainsi le désastre sur les Grecs.

Le destin de sa famille, les Atrides, avait été marqué du malheur depuis le début. Sa royauté lui venait de Pélops par les mains tachées de sang d'Atrée et de Thyeste.

Les fortunes d'Agamemnon ont formé le sujet de nombreuses tragédies, antiques et modernes, la plus célèbre étant L'Orestie d'Eschyle. Dans les légendes du Péloponnèse, Agamemnon a été considéré comme l'archétype du monarque puissant et dans Sparte on l'a adoré sous le titre de Zeus Agamemnon. Son tombeau est situé à Mycènes et à Amyclées.
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 01/11/2007

https://haan.keuf.net

Revenir en haut Aller en bas

Agamemnon Empty Re: Agamemnon

Message  Admin le Dim 4 Nov - 17:14

Le masque d'Agamemnon est un artefact découvert à Mycènes en 1876 par Heinrich Schliemann. Le masque est en vérité un masque funéraire en or, et a été trouvé sur un corps localisé dans un lieu d'enterrement.

Schliemann croyait avoir découvert le corps du légendaire Agamemnon, chef des Achéens dans le cycle troyen ; de cette croyance vient donc le nom du masque. Cependant, les recherches de l'archéologie moderne laissent à penser que le masque date de 1550–1500 av. J.-C., soit une date antérieure au moment où Agamemnon aurait vécu. En dépit de cela, le nom est resté. Le masque est actuellement exposé au Musée national archéologique à Athènes.

Agamemnon 593px-MaskeAgamemnon

Description

Le masque fait partie des cinq découverts dans le lieu funéraire à Mycènes : trois dans la tombe IV et deux dans la tombe V. En outre, les visages et les mains de deux enfants dans la tombe III sont couverts de feuilles d'or, l'un deux ayant des trous à la place des yeux.

Les tombes sont certainement royales. Tous les visages des hommes ne sont pas couverts de masques. Leur qualité d'hommes et de guerriers est indiquée du fait de la présence d'armes dans leurs tombes. La quantité importante d'or et d'objets façonnés dénotent sûrement l'honneur, la richesse et le statut. La coutume vestimentaire des chefs est connue ailleurs : par exemple, les chefs scythes et leurs chevaux, bien que le but n'en soit pas clair. Il y a peut-être un lien avec le culte de la lumière.
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 01/11/2007

https://haan.keuf.net

Revenir en haut Aller en bas

Agamemnon Empty Re: Agamemnon

Message  Admin le Dim 4 Nov - 17:14

Authenticité
Durant le XXe siècle, et le début du XXIe, l'authenticité du masque a été formellement remise en cause. Le magazine Archaelogy a présenté une série d'articles présentant les deux opinions.

Au moment de l'excavation du lieu funéraire, la Greek Archaeological Society a supervisé le travail de Schliemann, envoyant Panagiotis Stamakatis en tant que directeur de l'excavation. Il garda Heinrich à l'œil.

Les défenseurs de la fraude centrent leurs arguments sur le fait que Schliemann était réputé pour placer des artefacts dans le lieu examiné, alors qu'ils provenaient d'ailleurs. Il y avait beaucoup de monde sur le site. Ils affirment que l'inventif Schliemann pourrait avoir eu le masque sur un modèle général et l'aurait placé sur le site.

Les avocats de la défense signalent que le site était fermé les 26 et 27 novembre pour congés du dimanche et jour de pluie. Il n'a pas eu la permission de rouvrir avant que Stamakatis ait vérifié le travail avec des témoins. Les trois autres masques n'étaient pas encore découverts avant le 28. Le masque d'Agamemnon fut découvert le 30.

Une seconde attaque est basée cette fois-ci sur le modèle du masque. En effet, il diffère de trois des autres masques sur un certain nombre de points : il est tridimensionnel plutôt que plat, les poils faciaux sont coupés plutôt que gravés, les oreilles sont coupées et les yeux peuvent être ouverts et fermés, avec des paupières ouvertes, etc.

Modèle:Certains pensent que, désireux de plaire à l'empereur allemand Guillaume Ier, Schliemannn aurait retravaillé le masque pour lui procurer une certaine ressemblance avec son impérial modèle.

En conclusion, les deux hypothèses sont valables mais les archéologues pensent que le masque n'est pas authentique.
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 01/11/2007

https://haan.keuf.net

Revenir en haut Aller en bas

Agamemnon Empty Re: Agamemnon

Message  Admin le Dim 4 Nov - 17:15

Heinrich Schliemann

Agamemnon 421px-Heinrich_Schliemann

Heinrich Schliemann (Neubukow, Mecklembourg, 6 janvier 1822–Naples, 26 décembre 1890), archéologue allemand, découvreur de Troie et Mycènes.
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 01/11/2007

https://haan.keuf.net

Revenir en haut Aller en bas

Agamemnon Empty Re: Agamemnon

Message  Admin le Dim 4 Nov - 17:16

Fils d'un pauvre pasteur , Schliemann doit interrompre ses études à 14 ans pour devenir commis d'un épicier. Il vend des harengs et des chandelles pendant 5 ans. Après un accident, il décide de changer de vie. Il s'embarque alors pour le Venezuela. Le bateau fait naufrage au large de la Hollande. Rescapé, il entre comme aide-comptable dans une maison de négoce d'Amsterdam. Il enchaîne plusieurs métiers avant d'être envoyé en 1846 à Saint-Pétersbourg, où il réussit si bien qu'il décide de s'établir à son compte comme négociant en gros. En 1851, il ouvre un bureau d'achat et de revente de poudre d'or. Sa fortune se construit rapidement.

En 1852, il épouse une aristocrate russe, dont il aura trois enfants. Entre 1858 et 1859, il voyage pour ses affaires, la Californie semble une terre d'avenir, il s'y installe le temps de spéculer sur l'or (c'est la Ruée), il se fait banquier, prête aux mineurs à 12% le mois, devient encore plus riche, revient en Russie, profite du blocus et de la guerre de Crimée pour faire commerce d'armes, de munitions, d'approvisionnement, l'argent coule à flots. Il s'installe à Paris. En 1866, il s'inscrit à la Sorbonne en sciences de l'Antiquité et langues orientales. Il continue parallèlement à développer ses affaires (par exemple en achetant des terrains à canne à sucre à Cuba).

Ses voyages se poursuivent, tourisme et affaires: l'Égypte, l'Inde en wagons de deuxième classe, le Japon, la Chine. Tel Phileas Fogg, il observe, prend des notes, amasse des documents. Au retour, il rédige ses récits de voyage, les fait publier. Il visite Rome et surtout les fouilles de Pompéi. Cette vision le bouleverse et fait revenir à son esprit une très ancienne dilection : son père lui racontait la Prise de Troie, l'expédition des grecs pour reprendre Hélène...

En 1868, il visite la Grèce pour la première fois. La même année, il rencontre Frank Calvert, le vice-consul des États-Unis aux Dardanelles. Celui-ci a acheté la moitié de la colline d'Hissarlik, en Turquie, où les Anciens situaient les ruines de Troie. En 1869, Schliemann divorce et épouse une Grecque, qui lui donnera une fille, Andromaque (née en 1871), et un fils, Agamemnon (né en 1878). La même année, il obtient la nationalité américaine et un doctorat en archéologie.

En 1870, Schliemann décide de commencer des fouilles. Autodidacte, il a appris plusieurs langues anciennes et orientales. Persuadé, comme les Anciens, que les poèmes d'Homère décrivent une réalité historique, il entreprend des fouilles en Grèce et en Asie mineure pour retrouver les lieux qui y sont décrits.

Sur la butte d'Hissarlik, il met au jour les ruines d'une ville qu'il identifie très vite à Troie. Les fouilles de grande ampleur commencent par détruire tout ce qui ne paraît pas contemporain à la guerre de Troie aux yeux de Schliemann. Au total, sept campagnes de fouilles ont lieu. Il met au jour neuf villes superposées et 2 000 objets d'art, principalement des vases. Il engagea notamment un jeune archéologue, Wilhelm Dörpfeld, dont certains ont dit qu'il fut sa plus belle trouvaille et qui devint plus tard le directeur de la Mission archéologique allemande en Grèce.

Le scandale arrive bientôt. Alors qu'en 1874, Schlieman prétend avoir exhumé le trésor de Priam et les bijoux d'Hélène, le gouvernement turc l'accuse de vol de biens nationaux, mensonge et falsification. Schliemann n'échappe au procès qu'en faisant jouer ses relations et au prix d'une forte amende. L'archéologue fait alors sortir discrètement de Turquie les fragments de bijoux découverts. Le second scandale est scientifique : Schliemann est accusé de s'être trompé dans la datation des objets retrouvés. En 1889, l'archéologue doit admettre son erreur. Suite à ces affaires, Schliemann est interdit de séjour en Turquie.

Il découvre ensuite les ruines de Mycènes (1874), Orchomène (1880) et Tirynthe (1884), et fouille à Ithaque. Très vite, on pense avoir prouvé la validité des descriptions d'Homère : Schliemann retrouve un masque d'or que l'on pense être celui d'Agamemnon, le roi des rois, un grand bouclier de peaux de bœuf recouvertes de bronze, décrit dans L'Iliade comme appartenant à Ajax le grand, ou encore une coupe ornée de clous d'or, attribuée dans le poème à Nestor. On assimile donc la civilisation de Mycènes à celle décrite par Homère.

Des travaux ultérieurs, comme ceux de Ventris et Chadwick sur le linéaire B, démontrent plus tard que la thèse n'est pas soutenable. Par ailleurs, au regard des exigences actuelles des techniques archéologiques, les fouilles de Schliemann n'ont pas été faites selon les règles de l'art. Malgré tout, il reste le pionnier de l'archéologie grecque, et a ouvert la voie aux recherches sur la civilisation mycénienne.
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 01/11/2007

https://haan.keuf.net

Revenir en haut Aller en bas

Agamemnon Empty Re: Agamemnon

Message  Admin le Dim 4 Nov - 17:19

Les Chants cypriens

Les Chants cypriens (en grec ancien Κύπρια / Kýpria, en latin Cypria) est le titre d'une épopée perdue de la Grèce antique, que la tradition attribue à Stasinos de Chypre. Elle faisait partie du Cycle troyen, un ensemble d'œuvres qui retraçaient l'histoire de la guerre de Troie. Les Chants cypriens ouvraient le Cycle et précédaient chronologiquement l'Iliade.

Datation


Même si les légendes rapportées sont beaucoup plus anciennes, les Chants cypriens ont probablement été composés à la fin du VIe siècle av. J.-C., cette date restant incertaine. On se heurte au même problème de datation de la tradition orale qu'avec les épopées homériques. La plupart des mythes (sinon tous) rapportés dans l'œuvre étaient déjà connu aux temps de la composition de l'Iliade et de l'Odyssée.
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 01/11/2007

https://haan.keuf.net

Revenir en haut Aller en bas

Agamemnon Empty Re: Agamemnon

Message  Admin le Dim 4 Nov - 17:19

Composition
Le poème est divisé en onze livres écrits en hexamètres dactyliques, et relate les origines de la guerre de Troie et ses neuf premières années.

Seules une cinquantaine de lignes du poème original sont parvenues jusqu'à nous. Le seul résumé complet de l'œuvre dont on dispose provient de la Chrestomathie attribuée à Proclos, philosophe du Ve siècle ap. J.-C. De nombreuses autres sources apportent néanmoins des informations complémentaires.

Les Chants cypriens étaient jugés comme une œuvre inférieure par rapport aux épopées homériques : Aristote leur a reproché leur manque de cohésion et d'intensité dramatique. Ils s'apparentaient manifestement plus à un catalogue d'événements qu'à une narration classique.
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 01/11/2007

https://haan.keuf.net

Revenir en haut Aller en bas

Agamemnon Empty Re: Agamemnon

Message  Admin le Dim 4 Nov - 17:20

Contenu du poème

Le poème s'ouvre sur le jugement de Pâris qui oppose les déesses Athéna, Héra et Aphrodite pour savoir laquelle est la plus belle : Pâris choisit Aphrodite, qui lui avait promis l'amour d'Hélène, la femme de Ménélas. Cet épisode conduit à l'enlèvement d'Hélène par Pâris : celui-ci s'empare de la jeune femme et de sa dot, et les ramènent à Troie.

Agamemnon T013788A
Le jugement de Pâris, par Rubens (v. 1636)


Lors du mariage d'Hélène, un serment avait été prononcé entre tous ses prétendants, pour défendre les droits de celui qui emporterait sa main : Ménélas, le vainqueur, invoque ce serment auprès de son frère Agamemnon. Une armée grecque est réunie devant le port d'Aulis et se prépare à embarquer pour Troie : mais le devin Calchas les prévient que la guerre durera dix ans ; et Agamemnon est obligé d'offrir en sacrifice sa fille Iphigénie afin d'apaiser la colère d'Artémis et de permettre un départ favorable de la flotte.

Après de nombreux épisodes, parmi lesquels l'histoire de Télèphe et la députation de Philoctète, la flotte quitte Aulis et arrive devant Troie. Lors du débarquement, le meilleur guerrier troyen, Hector, tue Protésilas, et Achille, le meilleur guerrier Grec, tue Cycnos. Les Grecs demandent la restitution d'Hélène et de sa dot, mais les Troyens refusent. Le siège de la ville débute alors, et ses neuf premières sont racontées de façon assez succincte.
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 01/11/2007

https://haan.keuf.net

Revenir en haut Aller en bas

Agamemnon Empty Re: Agamemnon

Message  Admin le Mer 7 Nov - 21:29

Agamemnon le roi mythique : 1200 av JC
Agamemnon est grec, ceci est son nom et son prénom. Ce n’est pas tout à fait un personnage de roman, dans l’Iliade (Homère 8ème siècle av JC), qui est un poème épique constitué de douze chants. Ce poème raconte l’histoire de la guerre de Troie (en Turquie actuelle). C’est le siège de Troie par les grecs, et donc Agamemnon (un des rois de Grèce). C’est un roi d’élection, on lui a déléguer dans le cadre de ce siège les commandements. Il était roi de Mycènes, dans le péloponnèse. L’Iliade se situe dans la 10ème année du siège, avant la chute de Troie et raconte les discordes entre Agamemnon et Achille. Hector croit avoir tué Achille, mais c’est Patrocle. Les dieux dévoilent aux troyens le subterfuge et Achille se venge… Il y a plusieurs histoires concernant Agamemnon.
L’Iliade était une des œuvres de base de la culture grec, car derrière cette oeuvre il y a tout les préceptes grec et tout les caractères réuni. Homère était soit disant aveugle et donc toucher à la quintessence de l’âme grec. L’Iliade n’est que le récit écrit de légendes orales. Il est donc transmetteur de tradition orale, par l’écrit. Vers 1200 av JC (date non historique mais mythique), l’idée de l’existence de la guerre de Troie était plausible et donc était devenu une sorte de symbole et de repère chronologique. Il est aussi important que la bible pour les chrétiens, mais à caractère culturel et non cultuel.
Prologue : Un roi en quête d’identité :
Objet première page du doc : retrouvé dans une sépulture, sur le visage du défunt, recouvrir un visage d’or était accordé l’immortalité du défunt. La sépulture date du 16ème av JC. Le masque porte le nom de masque d’Agamemnon. Cependant A. n’a jamais existé. Nous sommes 8 siècle avant la civilisation grec. Est-ce qu’il n’y aurait pas eu une civilisation antérieur aux grecs d’Homère?
Introduction : les grecs avant Homère (fin 3ème - début 1er millénaire av JC)
Durant longtemps cette guerre n’était pas considéré comme de l’histoire. Passer l’Antiquité, MA, Renaissance, ces question vont ressurgir. Par naïveté on crue que cela avait pu avoir une existence historique. Au 18ème siècle siècle du Cartésianisme et du rationnel. Mais, Heinrich Schliemann (1822-1890), il était dans l’import-export et fit fortune. Lorsque ses affaires avaient assez fleuri il prit sa retraite et se consacra a sa passion l’Iliade. Il se demandait si cela n’avait pas existé, il engage des fouilles à Itaques, mais rien. Il se rend ensuite à Hissarlik lieu présumé de Troie. Il creusa et tomba sur des magnifiques bijoux (présumé ceux d’Hélène). On s’est rendu compte était du 3ème millénaire. Il y avait donc eu neuf villes à cette emplacement (il trouva des vestiges de la 2ème). Il avait mit a jour un site exceptionnel. En 1874 il se rend à Mycènes, il y avait là des vestiges assez récent, mais personne ne pensait que c’était antérieur à la soit dite guerre. Mais cela prouvait l’existence de roi important sur le site. Des inscriptions, des objet, des bijoux, des monuments… L’écriture des inscriptions était le linéaire B (du grec ancien). Il y avait donc bien des grecs antérieur au siècle d’Homère. Les crétois sont aussi important dans cette guerre, il se rendit donc a Cnossos. En 1900 Arthur Evans met à jour un site remontant à 2000 av JC, on y retrouvait des écritures (hiéroglyphe crétois et linéaire A). C’est en adaptant le système des crétois que les grecs ont crée leur écriture. Le crétois est un parlé local et donc on ne connaît pas de langue apparenté, on ne comprend pas ces écritures. Ils ont donc découvert deux civilisations qui possédaient l’écriture avant Homère, ce qu’on ne savait pas à l’époque.
Puisque ces civilisations sont historiques pourquoi les grecs l’avaient oublié? Car ils en ont perdu l’écriture et donc cela crée une rupture dans la mémoire historique. Lorsque l’on est à l’époque d’Homère on ne se souvient plus de ces faits. On en a une brève idée.
I- Le temps de l’épopée : Homère selon Schliemann (1870)
Pourquoi au alentours de 2000 av JC on a un décollage en Crète. L’Égypte et la Mésopotamie sont déjà dans l’histoire. Ces deux pôles rayonnent vers l’Est. Si ces civilisations entretiennent des rapports avec ces régions, les techniques se diffusent et donc l’intégration du bassin Égée. Il n’y pas d’écriture et donc un frein à leur expansion. La Crète était un passage obligé pour l’entrée de la mer Égée. C’était même plus qu’un comptoir, il y avait des ressources. C’est ainsi que la Crète entre dans le cercle des grandes civilisations.
Très rapidement vers 1900 av JC, l’apparition des palais. Tout les palais sont dans les villes car ils ont succéder aux ville. Les invasions sur le continent grec ralentissent leur développement, ces envahisseurs sont les grecs de l’époque d’Homère.
> L’ombre de Minos :
Les palais : Cnossos > Ce palais est organisé autour d’une cour centrale, ce qui suppose l’ajout successif de pièces : Plan centripète. C’est labyrinthique, mais très spécialisé, chaque pièce a ces fonctions, tout ceci étant catégorisé par fonction également. Tout cela nous rappel l’organisation des palais mésopotamiens. Ce plan est le palais fini, mais on a découvert qu’avant il y avait juste l’aile ouest et l’aile Nord. Il y avait deux types d’activité : dans le palais avec les gens du palais et hors du palais avec les deux catégories de personnes. Le taureau est un symbole de virilité chez les crétois. Il font de la taureaucatapsie.
Hache spécifique crétoise = labris, labyrinthe = le lieux de la double hache. Le palais ne sert pas forcément aux rites, comme chez les mésopotamiens. Les pièces ouvertes vers deux directions (la lumière et le palais), ce sont des pièces à géométrie variable.
> l’ombre d’Agamemnon
Les Mycéniens : ils vont être progressivement intégrés au système évolué. On retrouve chez les mycéniens des correspondances avec les crétois.
Le palais forteresse de Mycènes : ils n’avaient jamais connu les villes, donc c’est la première apparition. Ensuite vinrent les palais situé sur les hauteurs, a la différence des crétois qui le situe au centre. Mais ils avaient plus une fonction défensive, tels des châteaux forts. On y retrouve des objets d’art importés. On disposait les palais a mi-pente pour l’accès à l’eau. L’entrée est très fortifiée et contient un bas relief représentant deux lionnes rehaussé et avec une colonne au milieu on suppose donc que c’est une image divine (Artémis :maîtrisant la nature sauvage). Les pièces royales s’appellent les mégarons : ce sont des pièces axial et non centripète (crétois). On retrouve cependant des scène de taureaucatapsie.
> l’ombre de Priam :
Après Troie il n’y a rien, c’est un cul de sac, c’est tout au bout de la mer Égée. Troie a pu avoir des relations par le continent. Cependant, les mers sont plus utilisé. On y trouve des matières premières (or, bois…), Troie est donc un point de départ des matières premières vers les régions du sud. Entre 1800 et 1300 av JC Trois était une civilisation qui fonctionnait. On ne connaît pas les palais de Troisis car ils ont été rasés. Il y avait un palais et quelques maisons selon les sources. Mais cela ne fait pas une ville, cela se rapprocherais plus de mycène que de Cnossos. On repris les fouilles et l’on retrouva des maisons en dehors des remparts, cela nous montre que l’on aurait une augmentation de 4 a 5 fois la ville actuelle. Il ne reste que les matériaux inférieurs, car le reste était en brique. Les fondations étaient importantes car il fallait nivelé les maisons.
Conclusion : Troie a été détruite en 1300 av JC par un tremblement de terre. Il y a des gens qui s’installe aux abords de cette ville. En 1260 on a des traces de destruction par le feu. En aucun cas ce que l’archéologie nous démontre c’est qu’il n’y a pas de preuve d’une invasion majeure. Le cheval est l’animal emblématique de Poséidon. Est-ce que la nous n’aurions pas la une allégorie des ravages de Poséidon, car s’il y a séisme il y a tsunami. Les mycéniens disparaissent en 1200av JC envahi par les conquérant. Les flux économiques s’effondre et d’autres ont pris leur place, donnant naissance aux dark ages. Lorsque Homère écrit l’Iliade, il décrit les biens des mycéniens. Même quant il est excessif il est loin de la réalité (ex : 50 bovins, 5000). Cependant , il décrit parfois des vases magnifique. Ils découvraient des tombes et les pillaient. Voilà comment l’époque d’Homère se crée des mythe autour de choses quelles sublimes.
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 01/11/2007

https://haan.keuf.net

Revenir en haut Aller en bas

Agamemnon Empty Re: Agamemnon

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser