h.a.a
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Le printemps de Comics 2021 : 10 albums à 5,99€
5.99 €
Voir le deal
anipassion.com

les armes vikings du musée Dobrée

Aller en bas

les armes vikings du musée Dobrée Empty les armes vikings du musée Dobrée

Message  Admin Mer 14 Nov - 0:49

Introduction
-La collection du musée de Nantes ( présentation générale ).
-> présentation de la collection + présentation du musée Dobrée.
-Annonce du plan.

I- Le contexte historique
a)Les origines

-carolingiens
-vikings
-la bzh

b)Les incursions scandinaves
-première phase
-deuxième phase
-troisième phase

c)Les vikings et la bretagne


II-Le fait militaire
1-histoire et archéologie
a)les vikings
b)les carolingiens
c)stratégie et technique

2-Les armes
a)définitions des armes et symbolique
b)l' utilisation au combat
c)les typologies
d)les techniques de fabrication


III-La collection du musée Dobrée
a)morphologie
b)provenance
c)chronologie



Bibliographie
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 01/11/2007

https://haan.keuf.net

Revenir en haut Aller en bas

les armes vikings du musée Dobrée Empty Re: les armes vikings du musée Dobrée

Message  Admin Mer 14 Nov - 1:18

Introduction

Les témoignages archéologiques des incursions vikings en France, en Bretagne restent rares.En France quelques sites sont connus et attestés comme étant scandinaves, comme la sépulture à bateau de l' île de Groix(56), le camp de Plédran(22), les fibules de pitre (Normandie). D' autres témoins sont observables lors de dragage par lequel on retrouve de l' armement scandinave.
La collection d' armes du musée Dobrée permet d' aborder les civilisations Scandinave et Carolingienne sous leurs aspects guerriers.
Le musée remonte à la volonté de son fondateur, Thomas Dobrée, né à Nantes en 1810, de former un musée qu' il lèguerait à sa mort à ses concitoyens. Le musée naquit en 1895 et ouvrit au public en 1899. Aujourd'hui' hui il forme une institution départementale.Les collections sont essentiellement composées de donations de collectionneurs privés. L' inventaire réalisé par M.Navetat dans la constitution de sa thèse recense 111 armes de la période. Ces armes sont tirées de dragages locaux ou de départements limitrophes.
Aucune arme ne provient de fouilles terrestres, la totalité a été sortie de la Loire, la Vendée ou quelques cous d' eau annexe.

La collection est constituée de 80 années de collectage effectuées par Octave Rochebrune et son fils Raoul. Les pièces sont en général acquises en Vendée ou dans les régions limitrophes, et ce sont principalement des épées, des casques, des pièces d' armures, des armes d' hast, des pièces de harnachement ou encore des armes orientales.
Toutes ces pièces ont été rassemblées au cours des années 1840/1920 et l' ensemble complet représente plus d' un millier de pièces.
Le musée possède aussi quelques armes hors collections privées comme celles repêchées près de l' île Beaulieu à Nantes.
Les objets sont dispersés dans plusieurs endroits du musée, les vitrines, les réserves pour d' autres, mis ou non en caisse.

Dans une première partie, la remise en contexte historique de la période chronologique va être définie, en mettant en évidence les conflits entre scandinaves et l' Europe Occidentale et les problèmes internes à l' Empire Carolingien, notamment avec la Bretagne qui ne s' est jamais réellement soumise à l' autorité du Roi.
=présentation des problèmes politiques du monde carolingien.
+histoire militaire de l' Empire Carolingien, de son armée, ses techniques de combats, son organisation politique et institutionnelle. La même étude sera appliquée au monde scandinave.
Dans une seconde partie sera évoqué les connaissances actuelles sur chaque type d' armes étudiées, avec une description de l' arme, les différentes techniques de fabrication, ses formes d' utilisation au combat.
La troisième partie constituera en l' observation de la collection d' armes vikings du musée Dobrée, les morphologies, les provenances et les rapprochements possibles avec les faits historiques.
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 01/11/2007

https://haan.keuf.net

Revenir en haut Aller en bas

les armes vikings du musée Dobrée Empty Re: les armes vikings du musée Dobrée

Message  Admin Mer 14 Nov - 4:17

I-le contexte historique

1-les origines
a) les carolingiens

Le milieu du VIIIème siècle et le début du Ixème annoncent pour l' Europe un tournant considérable, ils présentent en effet un nouvel empire carolingien important qui réuit différentes cultures et civilisations. Cette période d' ébranlement voit les vikings attaquer au nord et à l' est, les Hongrois par le Rhin, les Alpes, et les sarasins en Méditerranée.C'est donc dans une période de tension guerrière et les différentes techniques de combat vont jouer un rôle important sur la supériorité des scandinaves dans un premier temps, puis sur celle des Carolingiens.
Les Carolingiens doivent leur nom à leur ancêtre direct, Charles Martel, maire du Palais D'Austrasie, dont la victoire à Poitiers interrompt la progession des Musulmans vers le Nord et lui donne une immense renommée dans l'Occident catholique. La dynastie des Carolingiens trouve ses origines au sein de la famille des Pippinides, qui détint, pendant plusieurs générations, la charge de « maire du palais » sous le règne des souverains mérovingiens d'Austrasie. Au fur et à mesure de la désagrégation du pouvoir de la dynastie mérovingienne, durant la période dite des « rois fainéants », les maires du palais pépinides accrurent leur pouvoir : déjà Pépin de Herstal, puis Charles Martel dirigeaient de façon quasi autonome la politique du royaume, tels des suzerains, mais sans le titre ; ainsi, ils nommaient les ducs et les comtes, négociaient les accords avec les pays voisins, dirigeaient l'armée, étendaient le territoire du royaume (notamment en Frise) et allaient même jusqu'à choisir le roi mérovingien.Le territoire particulièrement prisé par les Pippinides, fut le territoire favori des Carolingiens : région de Liège (Herstal et Jupille), Aix-la-Chapel et Cologne.
C'est Pépin le Bref qui met fin à la dynastie mérovingienne en 751, et se proclame à sa place à la tête du royaume.Pépin devient ainsi le premier roi des Francs carolingien, d'abord selon les traditions de son peuple et ensuite, pour l'Église catholique.

Les Vikings ne sont pas un peuple : ils n’ont jamais constitué de nation, mais le terme désigne les navigateurs danois, norvégiens, suédois, islandais, groenlandais, et par extension les peuples scandinaves auxquels appartenaient ces marins. Ce sont des navigateurs et des marchands qui ont sillonés les mers de la fin du VIIème siècle jusqu' auXIème siècle.Les peuples en contact avec les Vikings leur ont donné différents noms : Normands pour les Francs, Danois pour les Anglais...
L’augmentation de la population et l’agriculture insuffisante du fait de territoires très marécageux ou très vallonnés, poussèrent les Norvégiens et les Suédois à rechercher des terres et des voies commerciales nouvelles. Les guerres de succession poussèrent, quant à elles, les Danois à lancer des expéditions de piraterie et de conquête, afin d’acquérir richesses et prestige.
C'’est probablement à la faiblesse militaire de l’ancien Empire carolingien à la mort de Charlemagne et des territoires situés au nord et à l’est de celui-ci qu’on doit l’attirance particulière que les côtes du nord de l’Europe exercèrent sur ces marins.
La première réaction : des populations entières sont délaissées, les établissements monastiques, même les cités munies d' enceintes comme à Nantes ne se défendent pas. Ensuite cette immobilisme va obliger les Normands à devenir des assiégeants ; les scandinaves manquant de moyens, de machines nécessaires pour tenir un siège.
Les intrusions procèdent par trois phases ; la première (793-830) voit les premières invasions, la deuxième( 830-900) les premiers établissements, et la dernière (900-1066), les colonies. Une fois installés dans le pays les Vikings adoptent rapidement le christianisme.

Sous l' impulsions de grandes migrations (IVè-VIème siècle) et l' invasion de l' ïle de Bretagne par Clotaire, des immigrants sont poussés à s' installer en région Armorique. L' organisation de cette région est l' œuvre de clans qui ont quittés l' île.La Bretagne reste alors indépendante du royaume Mérovingien, Judicaël, appelé " chef de bretagne et de nombreuses régions " En 635, à Clichy, il conclut la paix avec Dagobert, et à la mort de celui-ci, le royaume Mérovingien éclate et la Bretagne reprend sa totale indépendance.Ses frontières restent inchangées jusqu' en 753 quand les Francs annexent les régions de Vannes et Redon, pendant la marche de bretagne.
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 01/11/2007

https://haan.keuf.net

Revenir en haut Aller en bas

les armes vikings du musée Dobrée Empty Re: les armes vikings du musée Dobrée

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser